Peugeot 2008 : Juke killer

Photo peugeot 2008 2013.1 560x315 Peugeot 2008 : Juke killer

Le seul dérivé de la 208 est en approche (exit les versions SW et CC) et c’est au Mondial de Paris qu’il se dévoilera officiellement avant d’arriver normalement au printemps 2013 dans tous les show rooms des distributeurs Peugeot.

Petit, élégant, dynamique, voilà les qualificatifs qui doivent caractériser ce petit crossover qui aura la tache de mener la charge contre le Juke mais aussi contre le Mokka et le Trax en attendant l’an prochain la présentation du Renault Captur. Le Peugeot est développé sur la très bonne plateforme de la 208 et il répond au haut niveau d’exigence du constructeur en matière de tenue de route et d’agrément de conduite. Selon les premières informations, le crossover 2008 devrait mesurer à quelques chose près 4.15 m de long soit 1 ou 2 cm de plus que le Juke qui pointe à 4.14 m. Le design du véhicule se veut contemporain, robuste grâce à des lignes bien marquées, un arrière bien visuellement. Même si le 2008, à l’image du 3008 est un 2 roues motrices, l’esprit offroad sera là avec une garde au sol suffisante, des grandes roues, des protections Av et Ar ou des barres de toit qui naissent dans un pli de carrosserie issu du montant C. Toujours au chapitre stylistique, on devrait retrouver la nouvelle calandre Peugeot avec deux barrettes, des phares affinés par rapport à ceux de la 208 et des feux qui reprenne l’effet de virgule déjà vue sur la récente citadine de Peugeot.

Photo peugeot 2008 2013.2 560x315 Peugeot 2008 : Juke killer

Comme la 208, le 2008 devrait être propulsé par des moteurs à 3 et 4 cylindres essence et diesel. On devrait ainsi retrouver dans un premier temps le 1.4 L VTi 95 ch, le 1.6 L THP 120 et probablement le THP 155 ou 160 ch. Le nouveau L3 serait lui aussi être de la partie et si certains parlent de la version 82 ch, il est plus probable que l’on retrouve la version THP qui devrait développer au minimum une centaine de chevaux. Du coté des diesels, nous devrions retrouver les 1.6 e-HDI 94 et 110 ch. Pas de version 4RM donc et peu probable que la très compliquée et surement onéreuse propulsion Hybrid4 soit de la partie.

Pour l’habitacle, on parle d’un ensemble très chic, valorisant, chaleureux mais aussi très lumineux notamment pour les versions qui se verront équipées d’un toit panoramique. Le coffre devrait proposer un volume suffisant et la modularité de la banquette arrière devrait aider les amateurs de (petits) meubles en kit ou de gros shopping. Bien sur pas encore de tarifications, ni de spécifications détaillées mais cela ne devrait pas tarder, le constructeur franc comtois devant se montrer agressif pour reprendre la main sur le marché des nouveautés et ce malgré une crise qui s’installe durablement ! Mais avec un petit crossover Peugeot, on pourra aller se mettre au vert en fin de semaine pour oublier les tracas du quotidien. On espère aussi que ce modèle réussira sur le marché ce serait une bonne chose pour le constructeur français.

Crédits illustrations : Quattroruote.